HYGIÈNE - VST

Associazione Svizzera dei Tatuatori Professionisti
Aller au contenu

Menu principal :

ASTP

Hygiène



L’ordonnance d’hygiène de l’ASTP      
 
Version définitive des directives communes pour une bonne pratique de travail dans le domaine du tatouage, du maquillage permanent, du piercing et des pratiques apparentées, en fichier pdf
Valide à partir du 01/06/2016. Télécharger le fichier pdf


valable à partir du 17.06.2016.    voir PDF

Les détails stipulés dans la présente ordonnance d’hygiène sont considérés comme complémentaires pour le domaine du tatouage et soumis aux  
 
directives communes (pour une bonne pratique de travail dans le domaine du tatouage, du maquillage permanent, du piercing et des pratiques apparentées),  
 
qui remplacent toutes les précédentes ordonnances d’hygiène et sont obligatoires pour l’ASTP.
 
Un tatoueur professionnel doit respecter la directive commune (DC) ainsi que la présente ordonnance d’hygiène complémentaire, afin d’être admis à l’Association:  
 
Conseils de protection contre les infections:  
Lorsque l’on est en contact avec des fluides corporels, il faut prendre des mesures personnelles de prophylaxie. Le danger présenté ici pour la peau sont les virus HIV et HBV, qui ont des processus d’infection similaires. Dans le cas de ces deux virus, il n’y a pas de contagion aérobie, cependant, le sang, les sécrétions, le sperme ainsi que les expectorations salivaires sont réputés infectieux. Donc, dans le travail quotidien dans un atelier, il faut être très attentif afin de ne pas s’infecter ou infecter une autre personne. Il suffit de quelques mesures de précaution pour prévenir toute transmission de virus dangereux durant le cours normal du travail.

1. Veillez à ne pas mettre en contact une peau avec du sang ou des secrétions contenant du sang.

2. Retirez les gants pour effectuer d’autres activités ou changez-en. Veillez à ne jamais porter deux fois les mêmes gants, ce qui entraînerait un risque de contamination ou de transmission à d’autres personnes ou d’autres objets.

3. Vérifiez que vos produits désinfectants sont bien actifs et adaptés aux opérations de nettoyage ou de désinfection. Seule une utilisation correcte, régulière et correspondant aux prescriptions pourra garantir une entière efficacité. Ceci concerne l’ utilisation sur les personnes, les meubles ainsi que les outils et les espaces, par exemple, conteneur à ustensiles, instruments et éclairage, etc.

4. Les aiguilles usagées sont placées dans un conteneur offrant toute sécurité. Lorsqu’on s’en débarrasse, il faut veiller à ce que les aiguilles usagées soient bien enfermées dans un conteneur spécial prévu à cet effet.

5. Lorsque l’on travaille avec des matières potentiellement infectieuses, il faut utiliser des ustensiles à usage unique, dont on peut se débarrasser facilement après emploi

Remarque :
Depuis la découverte du virus du Sida, la recherche a fait de gros progrès, et aujourd’hui on sait presque tout de son développement. Cependant, les scientifiques ne savent toujours pas combien de temps et dans quelles circonstances les virus peuvent survivre hors du corps humain. De plus il n’existe encore aucun médicament qui guérisse cette maladie non plus que de vaccin. C’est pourquoi vous devez absolument tout mettre en œuvre pour vous protéger et protéger les autres. Par exemple si vous constatez qu’il y a des traces de sang ou de matières infectieuses sur les meubles, les équipements, les sols, etc... il faut immédiatement les enlever avec un produit désinfectant en portant des gants ou en utilisant une serviette en papier jetable.   
 
L’utilisation prophylactique de bon produits désinfectants est une garantie de sécurité!  
 
Si vous avez d’autres questions concernant le Sida, adressez-vous à la direction cantonale de l’éducation et de la santé. Cette administration peut vous aider à résoudre vos doutes, ou vous communiquera une adresse proche de chez vous où vous pourrez obtenir des informations et conseils.  
 
Ne pas procéder à un tatouage sur les personnes suivantes:

1. Personnes dont l’état général, notamment cardiovasculaire, est critique.

2. Personnes sous influence d’une drogue quelle qu’elle soit.

3. Mineurs de moins de 18 ans révolus, à moins qu’ils ne présentent l’autorisation écrite de leur représentant légal (nous vous conseillons de conserver ce type de document).

4. Tous clients présentant des signes de maladie infectieuse : Grippe, tuberculose, gale, syphilis, blennoragie, variole, rougeole, etc. Dans le doute, il est souhaitable de demander à la personne de présenter un certificat médical afin d’éviter toute éventualité de contamination.

5. Femmes enceintes ou qui allaitent.

En complément aux directives générales, art. III, al. 1i, 1j  

1. L’application de vaseline se fait à l’aide d’une gaze, d’un applicateur jetable, ou de gants de latex jetables (jamais à main nue).

2. On doit utiliser de nouveaux pots de couleurs à chaque client. Jetez les pots de couleurs utilisés, même s’il reste un peu de produit.

3. Lavez le tatouage terminé avec un antiseptique puis appliquez un baume désinfectant et revitalisant en tube. On peut ensuite recouvrir le tatouage avec une gaze bien aérée.

4. En aucun cas il ne faut remettre des antibiotiques ni des produits à base de cortisone pour les soins, et ceux-ci ne doivent pas non plus être appliqués après le tatouage.

Nous vous proposons l’adresse ci-dessous, à laquelle vous pourrez obtenir des conseils ou des réponses concernant ces dispositions et normes d’installation et d’exploitation, ou bien des réponses aux questions concernant l’adhésion à notre association:  
 
Cette ordannance d’hygiène a été changée le 28.01.2005 et a été accepté unamine a l’assemblée général. Tous les versions antérieure perdent par la présente la validité.  


Plus d'infos sous l'onglet News.


 
Besucherzaehler
Retourner au contenu | Retourner au menu